Capture d’écran 2013-05-16 à 15.59.47

Le commun des mortels voit dans un rouleau de papier toilette vide, un déchet à jeter.
Et puis il y a les génies qui envisagent les choses les plus insignifiantes comme de potentielles œuvres d’art.
S’inspirant du pliage des origami, le frenchy Junior Fritz Jacquet déforme ainsi de vieux rouleaux pour en faire d’étonnants masques très expressifs qui ne sont pas sans rappeler ceux de l’antiquité grecque et romaine.

Partagez!

Average Rating: 5 out of 5 based on 211 user reviews.

Les commentaires sont fermés.