Capture d’écran 2013-05-16 à 15.59.47

Quand une américaine se ballade dans la ville lumière, c’est la tête tournée vers les nuages, des fois que le ciel lui tomberait sur la tête.
Dans sa série « Head in the clouds »,  la photographe new-yorkaise Kaitlin Rebesco, nous enchante en ne nous montrant que les toits des monuments les plus connus de Paris, qui semblent réellement flotter au milieu d’un champ de coton
Une manière pour le moins originale de revisiter la ville et un joli moment de poésie dans la grisaille actuelle!

Partagez!

Average Rating: 4.7 out of 5 based on 252 user reviews.

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

Formulaire de commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.