Capture d’écran 2013-05-16 à 15.59.47

L’association argentine Ammar qui lutte pour défendre les droits des prostitués, a décidé de sensibiliser la population au sort de ses travailleuses du sexe en jouant la carte du street-art.
Sur les murs de Buenos Aires ont été placardés des affiches représentant, en fonction d’où le promeneur se positionne, soit la prostituée soit la mère qu’elle est aussi. Une jolie manière de rappeler que 86% d’entre elles retrouvent aussi leurs enfants le soir.
Une initiative qu’on applaudit!

 

Partagez!

Average Rating: 5 out of 5 based on 194 user reviews.

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

Formulaire de commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.