Capture d’écran 2013-05-16 à 15.59.47

On commence la semaine tout en douceur avec les montages surréalistes du « photographiste » phillipin, Michael Vincent Manolo.
Trouvant que la peinture, trop traditionnelle, limitait son imagination et bridait sa créativité, il a décidé de se tourner vers l’art numérique.
Ces fresques, oscillant entre rêve et réalité, bien que douces par leurs teintes, révèlent une réelle noirceur et un esprit torturé par moments.
Grâce à lui, la relève des grands peintres surréalistes est assurée!

Partagez!

Average Rating: 5 out of 5 based on 297 user reviews.

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

Formulaire de commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.