Capture d’écran 2013-05-16 à 15.59.47

Quand la ville prend vie grâce à Tineke Meirink

On commence la semaine avec le monde malicieux de l’illustratrice néérlandaise Tineke Meirink.
A l’instar des enfants qui voient des moutons dans les nuages, l’artiste transforme les petites choses pas très jolies de la ville en élément poétique et fantaisiste.
Son imagination ne connaît aucune limites comme elle nous le prouve avec sa série « Stop Watch » et dans laquelle les containers cachent des grenouilles et les fleurs de jolies princesses.

Partagez!