Capture d’écran 2013-05-16 à 15.59.47

Tête-à-tête avec…Jean-Bon

  • jeanbon7
Pour notre nouveau tête-à-tête, on s’est retrouvé nez-à-nez avec un jambon…ou plutôt un Jean-Bon…qui s’avère en réalité être une demoiselle à l’humour ravageur. Au menu, cinéma, photos, illus et bien sûr boustifaille!
On se tait et on lui laisse la parole…qu’elle a fort drôle!

1. Jean-Bon…mais encore?

Je m’appelle Hélène Jean sur la carte d’identité, et j’ai les cuisses aussi larges que l’alaska, d’où le Jean-bon pour y aller dans l’auto-dérision et rester dans le côté humoristique de mes personnages. Je suis française et je vis à liège (belgique) depuis cinq ans. J’essaye de faire un maximum d’expositions, bien que j’en fasse moins depuis que j’ai un loyer à payer. Je bosse toujours sur un tout petit bureau et j’ai un ordinateur qui date de l’an zéro, à part ça je garde tout, l’idée d’avoir énormément de matériel me motive à travailler et me donne de l’inspiration. Le plus étrange étant que je dessine la plupart du temps sur papier 80gr avec un posca et un crayon HB.

2. T’adore visiblement le ciné et on suppose le jambon, mais à part ça quelles sont tes sources d’inspiration?

je suis très bacon/oeuf/haricots au petit déjeuner je l’avoue.
Et j’adore le cinéma c’est un fait. Sûrement que certains plans m’ont inspiré à faire certaines choses sans même m’en rendre compte. J’adore aussi regarder les vidéos de stop-motion sur vimeo, ça m’impressionne toujours, moi qui ait trois animations en cours et aucune de terminée… J’aime beaucoup le monde un peu street-art et à la fois le monde très poétique des illustrations au crayon gris et à l’encre de chine, ce qui me fout un peu le cul entre deux chaises et j’essaye d’y trouver un équilibre au milieu, que ce soit dans des broderies vulgaires ou des illustrations/peintures de gens informes (on a toujours de la compassion pour les gens disgracieux, ou au moins de la pitié, dire le contraire serait se mentir)

3. Pourquoi tes madames ont des grosses cernes et ressemble à des travelos?

haha sûrement simplement parce que j’ai beaucoup de mal à dessiner des filles sexys qui feraient remarcher vos grands-pères alités depuis vingts ans (bien que j’essaye durement) mais aussi parce que j’habite à Liège et que je n’ai jamais eu autant d’inspiration que depuis que je regarde par la fenêtre ici, une véritable mine d’or de gens rongés par la vie.

4. Des collaborations, des projets en vue?

je fais partie (depuis le début de l’année dernière) du collectif Salade de frites, qui regroupe des copains tirés de pays différents et de milieux différents, illustration , bd, gravure, on fait des fanzines ensembles, des expos et des festivals aussi
Il y a également une expo en préparation depuis quelques mois avec M.TE du collectif digital bal musette. Une collaboration sur le thème des amérindiens, pour deux illustratrices/peintres dont les univers n’ont rien à voir justement pour voir comment ça pourrait s’harmoniser. Mais la date n’est pas encore posée pour prendre bien le temps de préparer une belle exposition qui vaut le déplacement.

Si tu veux en savoir (encore) plus, RDV sur son site ou sur sa fanpage!

Partagez!